RDC / Kwamouth: 200 personnes déjà tuées suite au conflit Teke-Yaka (Société Civile).

Le 15 septembre, la société civile locale de Kwamouth a parlé de plus de 200 personnes tuées, y compris le chef coutumier, au village Fadiaka qui fait partie de ceux attaqués par des jeunes présumés Yaka, le 13 septembre 2022 suite au conflit Teke-Yaka qui sévit depuis des mois maintenant.

Les composantes de la société civile locale l’ont dit à l’ancien premier-ministre Adolphe Muzito qui séjourne depuis lundi dernier dans la province de Maï-Ndombe pour s’enquérir du conflit Teke-Yaka et apporter de l’aide aux déplacés.

Selon ces délégués, ce phénomène est plus ou moins similaire à ce qu’a connu le pays à Yumbi, dernièrement.

La société civile a lancé un appel pour l’assistance des victimes, le renforcement des éléments des FARDC pour sécuriser les villages pris pour cible notamment celui de Mbomo.

Pour rappel, mardi dernier le chef Depacha, chef coutumier du village de Mashambio situé dans le territoire de Kwamouth, confirmait cette information.

Rédaction de Simcongo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.