RDC/Culture : Les artistes de la diaspora remercient le chef de l’État d’avoir ordonné et donné le quitus de répertorier les œuvres des ayants droits et le droit d’auteur à la SONECA !

Les artistes de la diaspora réunis dans l’Association Congo Sebene (ACS), ont remercié le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo d’avoir ordonné et donné le quitus de répertorier les œuvres des ayants droits et le droit d’auteur à la SONECA, entendez, Société nationale des éditeurs, compositeurs et auteurs.

Ils l’ont fait à travers une correspondance écrite et adressée directement au 5 ème président de la République Démocratique du Congo (RDC), dont une copie est atterie sur la table de la rédaction de Simcongo.com.

« Monsieur le Président,
Nous avons l’honneur de vous écrire en tant qu’artistes congolais de la diaspora qui avions œuvré plus de trente ans au Congo pour le triomphe de la musique congolaise,
Aujourd’hui: patrimoine immatériel de l’humanité (UNESCO).

Nous avons appris avec délicatesse la nouvelle selon laquelle par votre vision, vous avez pensé ordonner et donner le quitus pour répertorier les œuvres des ayants droits pour la redistribution de leurs royalties et droit d’auteurs en souffrance depuis des lustres à la SONECA.

Monsieur le Président, nous vous remercions sincèrement, et nous croyons fermement à cet état de droit qui prend corps depuis votre arrivé, à la magistrature suprême.

Nous savons bien que tout changement politique est d’abord culturel avant d’être politique et social, c’est la raison pour laquelle nous les artistes musiciens de la diaspora , nous soutenons votre vision salutaire qui a pour devise le peuple d’abord», lit-on dans cette lettre signée par le président Laurent Nyborha Mwan Dido.

Dans la même optique, Adios Alemba, président du conseil d’administration de la SONECA, a transmis par une lettre au chef de l’État, la dite correspondance.

« Excellence Monsieur le Président de la République, nous avons l’honneur avec la respectueuse considération de vous transmettre en annexe de la présente, la lettre des remerciements des Artistes congolais de la Diaspora. Nous vous en souhaitons bonne réception et vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le président de la République, l’expression de nos hommages réitérés» , peut-on lire.

Pour la mémoire :

La Société nationale des éditeurs, compositeurs et auteurs (Soneca) est l’organisation responsable des droits d’auteurs en République démocratique du Congo. Elle a été créée le 6 décembre 1969, sous l’impulsion du Président Mobutu, par l’Ordonnance-Loi n°69-064.

Selon l’article 6 et 7 de cette ordonnance-loi du statut, la Soneca a pour  » objet l’exploitation, l’administration et la gestion de tous droits d’auteurs et de tous les droits connexes, au Congo et à l’étranger, pour elle-même, pour les sociétaires, pour des mandants et des sociétés correspondantes.

Elle procédera à la perception et à la répartition desdits droits ».

De ce fait, « Aucune autre société ou association ayant pour objet les opérations indiquées à l’article précédent ne pourra être constituée au Congo.

Toute société ou association actuellement existante qui aurait ces opérations pour objet sera dissoute de plein droit à la date à laquelle les statuts de la société visée à la présente ordonnance-loi auront été approuvés ».

Timothée Yebe / Simcongo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.