RDC/Kinshasa : Les Congolais employés dans des magasins les Indopakistanais et Libanais en grève !

Le 5 juillet 2022, les Congolais employés dans des magasins les Indopakistanais et Libanais à Kinshasa ont poursuivi leur mouvement de grève.

Ils réclament, depuis près de deux semaines, l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles.

Ce mouvement touche plusieurs coins de la capitale congolaise, notamment des maisons de commerce de différents marchés de la ville.

Ces grévistes décrient entre autres, le non-respect du Salaire minimum garanti (SMIG), des horaires de travail élastiques et la ponction d’une partie de leurs salaires via la sous-traitance.

« On n’arrête pas la grève parce que la solution à nos revendications n’est pas encore trouvée. Nous réclamons le respect du SMIG, des horaires de travail et la suppression de la sous-traitance dans le secteur de commerces », a expliqué l’un de ces agents, Israël Kaleka.

Il a également indiqué qu’il y a parmi leurs collègues ceux qui travaillaient tous les jours de la semaine et certains ont été révoqués pour non-respect de cet horaire.

« La sous-traitance, bien qu’elle soit légale, n’est pas respectée. Les travailleurs ne perçoivent pas la totalité de leurs salaires. Par exemple, l’employeur donne 120 USD au chef de la sous-traitance et lui donne au travailleur 90 voire 110 USD et le travail n’a pas droit de réclamer », a fustigé Israël Kaleka.

Il recommande au gouvernement congolais de prendre des mesures responsables et autoritaires pour mettre fin à cette situation.

Rédaction de Simcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *