Football/LINAFOOT : La semaine s’achève, toujours pas de reprise du championnat…le ministre des sports Serge Konde vendeur d’illusions ?

Plus de deux mois déjà depuis le championnat national congolais « Linafoot » est arrêté suite au non-respect des accords du gouvernement congolais envers la compagnie aérienne Congo Airways qui, par ricochet, a suspendu le transport de tous les clubs d’élites congolaises.

Et pourtant, la semaine qui s’achève déjà était annoncée comme une semaine décisive pour la reprise du championnat national par le ministre des sports Serge Konde Chembo. Ce dernier dans ses dires à la presse à l’issue de la double réunion entre le ministère des sports et loisirs, la FECOFA, la LINAFOOT et les Dirigeants des clubs ténue respectivement le 18 et 20 avril, à Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo, avait utilisé même l’expression « reprise imminente du championnat ».

Dans la même dynamique, la cellule de communication du ministère des sports avait annoncé que la période retenue pour la reprise du championnat « Linafoot » est comprise entre le 25 Avril et le 01 Mai 2022.

Pour se faire, un cahier de charge permettant au gouvernement congolais de financer la poursuite du championnat avait même était élaboré. Ce cahier des charges ( état de besoins) devait être proposé au conseil des ministres du 22 avril 2022.

Cependant, force est de constater que la période retenue ( le 25 Avril et le 01 Mai 2022) pour la reprise du championnat touche à sa fin, et la reprise du championnat se fait toujours attendre, d’ailleurs, on en parle presque plus. Pourquoi ? Le cahier des charges était-il réellement proposé au conseil des ministres ? Qu’est-ce qui bloque ? Le ministre des sports a-t-il vendu des illusions aux amoureux du football congolais pour se blanchir sur la situation cabalistique de l’arrêt du championnat ?

Difficile de répondre à toutes ces questions, mais l’opinion sportive nationale qu’internationale surtout les amoureux du football congolais se voient déjà roulés par le ministre des sports qui, en étant représentant du gouvernement, a donné des assurances sur la reprise du championnat sans réaliser.

Éliminatoires de la CAN en juin et CHAN en juillet…un danger pour le football congolais.

L’heure est grave, la reprise du championnat national congolais de football est vivement souhaitée pour non seulement boucler tant bien que mal le championnat avec un champion bien connu mais aussi pour permettre à l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo de mieux aborder les échéances qui l’attendent, notamment les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2022 qui vont débuter au mois de Juin et ceux du championnat d’Afrique des nations Algérie 2023 qui débuteront au mois de juillet de l’année courante.

« N’oubliez pas », disait Lambert Osango, le 08 Avril à l’issue d’une réunion que l’association des dirigeants des clubs du football du Congo (ADFCO) avait tenu avec la Fecofa « que nous avons des échéances qui nous attendent, on a la CAN et le CHAN dans les prochains jours, et sans jouer un championnat national ça veut dire que ça va poser beaucoup des problèmes, mais on est obligé de jouer le CHAN par exemple parce que si nous le jouons pas nous risquons d’être sanctionnés. Et que faudrait-il faire ? Voilà la démarche que la Fecofa va mener dès demain déjà pour voir certaines autorités et au besoin elle peut nous associer pour que nous allons plaider cette cause qui est la nôtre ».

Dans la même optique, Belge Situatala secrétaire général de la Fecofa avait renchéri en ces termes quelques jours plutard :

« La plupart des nos joueurs du pays ont du mal à être sélectionnés aux équipes nationales par manque de temps de jeu et leur performance est clairement en baisse. Comme tout le monde le souhaite, nous saluons cette reprise du championnat qui est vraiment imminente », disait-il.

Pour la mémoire :

Le championnat s’est arrêté à la 17e journée, à un match de la fin de la phase aller. Le TP Mazembe est en tête avec 45 points, suivi de V. Club (42 pts), Lupopo (39 pts). Dans la zone rouge, il y a le RCK, la JSK et Simba.

Rédaction de Simcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *