Santé/Mbandaka : Environ soixante-quatorze cas contacts pistés à la suite du décès d’un étudiant de 31 ans au centre de traitement d’Ebola !

Le ministère de la santé publique, Hygiène et Prévention annoncé qu’environ soixante-quatorze cas contacts ont été pistés, en vue de leur suivi et éventuelle prise en charge, à la suite du décès le 22 avril d’un étudiant de 31 ans.

Ce dernier était admis au centre de traitement d’Ebola (CTE), dans la zone de santé de Wangata (Mbandaka).

Ces personnes listées sont prise en charge par le gouvernement.
Cependant, la majorité de la population n’est pas informée, ni consciente du danger.

Au centre-ville et dans plusieurs quartiers de Mbandaka, tout se déroulait normalement. Dans les marchés, les écoles, les services administratifs et tant d’autres lieux publics, les gens s’embrassaient comme si de rien n’était. Les motards transportent 3 à 4 passagers. Aucun souci de distanciation physique, pas de lave-main, ni prise de température devant ces lieux publics.

Visiblement l’actuelle épidémie d’Ebola semble encore une affaire des autorités et agents sanitaires. Il faudrait plutôt, selon lui, multiplier des activités de sensibilisation en vue d’amener la population à prendre conscience et à s’impliquer ouvertement dans la lutte.

Rédaction de Simcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *