Football/C2-CAF : Le TP Mazembe condamne fermement les incidents qui ont eu lieu dans son stade lors des quarts de finale retour face à Pyramids FC.

Dans un communiqué rendu public, le mercredi 27 avril 2022, le TP Mazembe a condamné fermement les incidents qui ont eu lieu au Temple des Badiengwenas, le dimanche 24 avril dernier, lors des quarts de finale retour face à Pyramids FC.

 » Il est incompréhensible qu’après une telle victoire et brillante qualification qu’une très faible minorité de supporters – que nous considérons comme des infiltrés – dépasse les limites et commette des actes d’incivilité à l’égard des stadiers allant jusqu’à tenter de détruire les panneaux publicitaires électroniques », lit-on dans ce communiqué.

Et de mettre en garde :

« Des dérapages que le club ne tolèrera plus car ils mettent en danger l’intégrité physique d’autres supporters. Notre stade, une fierté pour nous les Badiengwenas, reste un lieu où règne la sportivité, et notre Temple doit rester un théâtre où les supporters célèbrent le football dans le respect le plus strict. En attendant l’identification de ces « infiltrés » qui avaient prémédités leurs actes, des mesures fortes allant jusqu’à l’interdiction d’accès au stade leur seront appliquées », poursuit le même communiqué.

Et de conclure :

« Le Chairman Moïse KATUMBI a invité la coordination des supporters pour un échange avec toutes les structures d’encadrement des supporters. Une importante réunion est prévue ce vendredi 29 avril au Stade TPM à partir de 15h00 ».

Pour rappel, le TP Mazembe s’est imposé 2-0 dimanche dernier devant la formation égyptienne de Pyramide FC pour le compte du match retour de demie-finale de la coupe de la confédération de la CAF.

Rédaction de Simcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *