Football : L’année d’une nouvelle ère : le Real Madrid fête ses 120 ans !

Créé le 6 mars 1902, le Madrid Football Club, devenu depuis 1920, le Real Madrid Club de Fútbol, fête aujourd’hui son 120ème anniversaire. Il est à ce jour le club le plus couronné d’Espagne.

Les 120 ans du club sont difficiles à résumer en peu de lignes, mais nous allons essayer. Contrairement à la plupart des clubs, les socios du Real Madrid (plus de 90 000 actuellement) sont toujours les propriétaires du club, depuis sa création en 1902.

Madrid devient royal
En 1920, le Madrid Football Club devient « Real » et ajoute une couronne à son blason. En effet, le club change de statut grâce au patronage royal du roi Alfonso XIII. Cette nouvelle assignation avait pour but d’illustrer le lien entre le club et la famille royale.

Cependant, après la proclamation de la deuxième République en 1931, le club a jugé prudent de dissimuler les symboles de la monarchie et a retiré la couronne du logo ainsi que le mot « Real » du nom du club. Toutefois, à l’issue de la guerre civile, la couronne et le mot « Real » sont revenus.

Santiago Bernabéu, le second souffle du Real Madrid

Malheureusement, le monde a connu ses heures les plus sombres durant la première partie du XXème siècle. Dès la fin de la guerre, le club s’est reformé et est revenu plus fort que jamais, cette fois autour d’un homme : Santiago Bernabéu. Nommé président en 1943, en pleine période de changements et de recrutement de stars internationales, il a joué un rôle très important dans la remise en valeur de l’Estadio Chamartín, et en 1955, le stade devient officiellement l’Estadio Santiago Bernabéu.

Les années 50 : L’âge d’or
À cette période, le Real Madrid connaît l’une, voir la, période la plus faste de son histoire. Cet âge d’or a été permis notamment grâce à l’arrivée d’un joueur iconique : l’Argentin Alfredo Di Stéfano.

Ainsi, en 1956, le Real Madrid remporte la toute première Coupe d’Europe des clubs champions de l’histoire du football européen, en battant le Stade de Reims (4-3). Avec la combinaison de joueurs locaux, comme Paco Gento, et l’arrivée d’autres internationaux, comme Raymond Kopa et Ferenc Puskás, le Real Madrid remporte 5 Coupes d’Europe de suite (de 1955-1956 à 1959-1960).

La « Quinta del Buitre » à la fin des années 80
Le Real Madrid, via sa « Quinta del Buitre » menée par Emilio Butragueño, enchaîne 5 championnats remportés d’affilée. La deuxième fois que la Casa Blanca réussit un tel exploit dans son histoire. Durant cette période, le club remporte également 2 Coupes de l’UEFA, 5 titres consécutifs de champion d’Espagne, 1 Coupe d’Espagne et 3 supercoupes d’Espagne.

Les « Galactiques » du Real Madrid
Avec l’arrivée de Florentino Pérez à la fin des années 90, le club va tenter une stratégie très audacieuse : celle d’acheter les plus grandes stars et de les faire jouer ensemble pour le Real Madrid.

Dans cette perspective, Luis Figo en 2000, Zinédine Zidane en 2001 (arrivé pour 77 millions d’euros, le transfert le plus cher à l’époque), Ronaldo en 2002 et David Beckham en 2003 débarquent dans la capitale espagnole. L’année de son centenaire, en 2002, le club remporte sa 9ème Ligue des Champions.

Ces dernières années
La dernière décennie a été particulièrement riche pour le club. Le Real Madrid a connu notamment : des transferts records, comme celui de Cristiano en 2009 pour 94 millions d’euros (meilleur buteur de l’histoire du club avec 450 buts en 9 saisons), et 3 Ligue des Champions consécutives.

2022 : La nouvelle ère va commencer
À la fin de cette année 2022, la 120ème dans l’histoire du club, la Casa Blanca va passer un nouveau cap et entrer dans une nouvelle ère avec des potentiels transferts (Mbappé et Haaland) ainsi que la finalisation de son nouveau stade Santiago Bernabéu. Le règne du Real Madrid sur le football espagnol, européen et mondial n’est pas prêt de finir.

Le Real Madrid, le plus grand club du monde
Le Real Madrid n’a pas d’égal dans l’histoire du football mondial. Élu meilleur club du XXème siècle par la FIFA (le 11 décembre 2000) devant le Bayern Munich et Manchester United.

Son palmarès n’a rien à envier aux autres : 13 Ligues des Champions, 2 Coupes de l’UEFA, 4 Supercoupes d’Europe, 7 Coupes du monde des clubs, 34 Ligas, 19 Copa del Rey, 12 Supercoupe d’Espagne, 1 Copa de la Liga, 2 petites Coupes du monde des clubs, 2 Coupes latines, 18 Championnats régionaux, et 5 Trophées mancomunados.

Il est important de souligner qu’aucun club n’a réussi à gagner 2 Ligues des Champions consécutives ! Le Real Madrid, lui, l’a fait deux fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *