RDC : Jean-Pierre Lacroix a échangé mercredi avec la délégation de l’Union Sacrée de la Nation.

Le mercredi 23 février 2022, le Secrétaire Général adjoint des Nations-Unies en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix a échangé avec la délégation de l’Union Sacrée de la Nation.

À en croire nos informations, les échanges ont tourné autour du processus électoral, la paix dans l’est du pays.

L’autorité morale du regroupement politique AFDCA, Modeste Bahati Lukwebo qui s’est exprimé au nom de la majorité au pouvoir a réaffirmé la volonté du Président de la République Félix Tshisekedi d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

« Nous avons d’abord nous préféré l’écouter parceque comme vous le savez nous sommes très préoccupés par la situation sécuritaire à l’Est de notre pays, nous sommes aussi préoccupés par les questions de développement mais aussi le processus électoral. Nous avons tenu à affirmer que le Chef de l’État, notre Chef de l’État son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est résolument engagé pour que l’on puisse organiser effectivement les élections dans le délai constitutionnel c’est-à-dire d’ici 2023 » a rassuré Bahati Lukwebo devant la presse à l’issue de l’audience avec le numéro deux des Nations-Unies.

Et de poursuivre :

« Mais également, il tient à ce que l’Est du pays comme tout le pays tout entier soit pacifié d’où nous saluons l’apport de tous les partenaires extérieurs qui peuvent également venir se joindre aux efforts internes pour que nous arrivions à cette paix durable sans laquelle rien ne pourra être fait pour répondre aux attentes de nos populations ».

Cette délégation était composée des différentes plateformes qui soutiennent le Chef de l’État dans le cadre de l’union sacrée de la nation. Il s’agit notamment de l’Afdc-A l’Udps, Ensemble, Mlc et le Palu.

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *