Grève à l’ESU : Le RAPUCO conditionne la reprise des cours par la fin des travaux de la commission paritaire.

Le Réseau des associations d’enseignants des universités et instituts supérieurs officiels de la République démocratique du Congo (RAPUCO), a conditionné la reprise des cours aux universités et instituts de l’État par la fin des travaux de la commission paritaire.

C’est par le canal de son coordonnateur Professeur Rodolphe Iyolo Pongo que cette annonce a été faite lors d’une rencontre avec le président du sénat Modeste Bahati Lukwebo.

« Nous sommes venus remercier le président Modeste Bahati, car n’eût été son intervention, peut-être nous serions encore là sans que le processus des négociations ait commencé. Il était donc important pour nous de venir lui rendre compte et lui dire merci », a déclaré le Pr Rodolphe Iyolo Pongo, coordonnateur du RAPUCO, avant d’ajouté « Nous profitons de l’occasion pour remercier également le Président de la République ainsi que le Premier ministre qui ont permis que ces assises aient lieu. Sans leur intervention, nous n’aurions pas rencontré le gouvernement et nous n’allions peut-être pas trouver certaines solutions à nos préoccupations ».

Et de préciser :

« Seule la fin des travaux de la commission paritaire dans les heures qui suivent marquera la reprise des activités dans les universités et instituts supérieurs », a laissé entendre Rodolphe Iyolo Pongo.

Il sied de noter qu’un protocole d’accord a été signé entre gouvernement et le banc syndical au début de cette semaine.
Cet accord porte sur l’amélioration des conditions salariales et de travail du corps professoral.

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *