CAN: Bagarre au vestiaire entre égyptiens et marocains après le match !

Des incidents ont éclaté dans les vestiaires après le quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Egypte et le Maroc (2-1, a.p.), dimanche.

Le quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Egypte et le Maroc (2-1, a.p.) a donné lieu à des échanges tendus entre les deux équipes. Des heurts ont même éclaté dans les vestiaires du stade Amadou Ahidjo de Yaoundé à l’issue de la rencontre. Les manifestations de joie très démonstratives des Pharaons ont mis le feu aux poudres et particulièrement agacé les Marocains. Selon L’Equipe, le quatrième gardien égyptien Mahmoud Ahmed s’en est pris au verbalement à Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine.

Le joueur a dû être retenu par plusieurs personnes pour éviter que la situation ne dérape davantage. Le dirigeant de la Fédération marocaine a alors exigé des excuses d’Ahmed qui se serait exécuté à l’invitation du manager de la sélection égyptienne. Des images d’un journaliste français spécialiste du football africain montrent le chaos dans les couloirs avec des cris et des empoignades. La situation est finalement rentrée à peu près dans l’ordre.

Accrochage virulent entre Halilhodzic et Queiroz

La tension est montée crescendo tout au long de la rencontre alors que la Maroc menait au score (penalty de Boufal, 6e) avant que l’Egypte n’inverse le sort du match (Salah, 53, Trezeguet, 100e). Un début de bagarre générale a même eu lieu à la 75e minute. Ce contexte bouillant s’est prolongé après le coup de sifflet final. Vahid Halilhodzic, sélectionneur du Maroc, a ainsi refusé de se présenter en conférence de presse, arguant que Carlos Queiroz, sélectionneur de l’Egypte, ne l’avait pas fait avant le match.

RMC et Rédaction de Simcongo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *