RDC-Bénin (2-0) : « A Kinshasa, l’arbitrage a été d’une médiocrité totale », Mathurin De Chacus !

Les réactions fusent de partout après la victoire de la RDC face au Bénin (2-0), le dimanche 14 novembre 2021, au stade des martyrs.

Mathurin De Chacus président de la fédération béninoise de football a réagi après la défaite des écureuils du Bénin face aux léopards de la RDC (0-2) à Kinshasa qui a d’ailleurs privé aux béninois la possibilité de passer au tour des barrages des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Dans un entretien accordé au média en ligne SportNewsAfrica, le patron du football béninois a fustigé l’arbitrage.

« Nous sommes tombés les armes à la main. Mais il s’est passé quelque chose qui est très difficile à digérer, et qui a rendu beaucoup de béninois furieux, dont moi…Je ne comprends pas comment un arbitre peut siffler cela. Il n’y a aucune faute, tout le monde l’a vu. C’est incompréhensible, et cela a des conséquences importantes sur le match. Je ne comprends pas pourquoi la Confédération Africaine de Football (CAF) a désigné cet arbitre pour diriger un match de cette importance. Il s’agissait tout de même de la finale du groupe, avec en jeu une place au troisième et dernier tour des qualifications pour la Coupe du Monde 2022.
Cet arbitre avait déjà soulevé des polémiques en raison de ses décisions (en 2019, lors d’un match de Ligue des Champions entre les Guinéens d’Horoya et les Marocains du WAC Casablanca, Otogo-Castane avait été accusé par les dirigeants ouest-africains d’avoir pris des décisions injustes et demandé à la CAF de prendre des sanctions, mais cette demande n’avait pas abouti, ndlr). Il a tout simplement failli à sa mission. Il n’a pas rempli sa tache correctement », a-t-il affirmé.

Avant de poursuivre :
« Je ne veux plus jamais croiser ce monsieur. Il ne devrait même plus avoir le droit d’arbitrer des rencontres internationales, ni même des matches de championnat dans son pays. A Kinshasa, l’arbitrage a été d’une médiocrité totale », a fustigé Mathurin De Chacus président de la fédération béninoise de football.

Eric Otogo-Castane l’arbitre gabonais qui était au sifflet du match RDC-BENIN (2-0) est un arbitre international FIFA depuis 2011 et selon plusieurs sources, il pourrait prendre sa retraite à la fin de cette année.

Timohée Yebe/SIMCONGO.NET

1 thought on “RDC-Bénin (2-0) : « A Kinshasa, l’arbitrage a été d’une médiocrité totale », Mathurin De Chacus !

  1. La RDC attend le tirage au sort. Que les béninois s’attaque à leurs marabouts qui les ont promis une qualification tout en oubliant qu’ils vont jouer dans un pays où la majorité de sa population est Chrétien qui prie jour et nuit.
    SUPPORTER KWITI NAYO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.