Football/Elim.Qatar2022: Voici pourquoi les léopards de la RDC ne seront pas disqualifiés !

La nouvelle d’une probable disqualification de la RDC dans les éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 s’est répandue comme une drainée de poudre sur les réseaux et met mal à l’aise tout congolais

Obligés de s’imposer à la dernière journée pour terminer en tête du groupe, les léopards de la RDC ont réussi à battre les écureuils du Bénin sur le score de 2-0, le dimanche 14 novembre 2021, à Kinshasa au stade des martyrs grâce aux réalisations de Dieumerci Mbokani sur penalty et Ben Malango. Une victoire qui qualifie directement les léopards de la RDC au tour des barrages des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

En effet, la toile s’est enflammée quelques heures après la victoire de la RDC face au Bénin sur l’arbitrage jugé très médiocre et aussi voyant venir une disqualification de la RDC aux éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Pour motif, Hector Raul Cuper sélectionneur de la RDC n’a pas respecté les règlements en vigueur de l’International Board (IFAB), dans cette rencontre décisive effectuant quatre changements lors de la seconde période, ce qui est aujourd’hui autorisé, mais l’a fait sur quatre périodes distinctes (Kayembe est entré à la 63e, Bakambu à la 74e, Muleka à la 84e et Kayamba à la 90e), alors que la FIFA n’en accorde que trois au maximum pour effectuer les remplacements (au nombre de cinq maximum).

De ce fait, la rédaction de Simcongo.net ayant fait recours aux experts à la matière du football, vous livre quelques raisons principales qui pourraient faire en sorte que la RDC ne soit pas disqualifiée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

D’abord, parce qu’au moment de ce changement supplémentaire, les Ecureuils n’ont pas demander à arrêter le jeu pour déposer une réserve technique sur ce fait précis comme le stipule les règlements de la FIFA. Et ensuite, parce que la partie a repris après le changement et la rencontre est allée à son terme.

Autre fait qui joue en faveur de la RDC c’est celui de la jurisprudence du match Libye et la Guinée Equatoriale, comptant pour les éliminatoires à la CAN 2021. Le Nzalang Nacional s’était imposé au Caire devant les Libyens (3-2), avec là aussi quatre sessions de remplacement. Valeriano entrant à la 95ème minute de jeu pour le changement en infraction par rapport au règlement.
La Libye a alors déposé un recours auprès de la CAF pour contester ce fait de jeu. Elle a vu sa demande rejetée par le jury disciplinaire de l’instance. De quoi créer une jurisprudence en la matière et sérieusement compromettre les chances de voir le recours béninois aboutir.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.