Chanson nini tosali te : « Je défends les œuvres bien fouinées et assez originales du groupe MPR », Patrick Muyaya

Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement congolais a réagi sur la chanson « Nini tosali te » du groupe musical MPR.

Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement congolais et ministre de la communication et médias a réagi sur la chanson du groupe musical MPR « Nini tosali te » sortie le weekend dernier et qui défraye la chronique.

Pour lui, cette chanson de MPR c’est une œuvre bien fouinée qu’il défend et s’inscrit dans la logique d’une jeunesse qui se plaint de la situation chaotique du pays.

« Je défends les œuvres bien fouinées et assez originales du groupe MPR. La chanson « Nini to Sali te », s’inscrit dans la logique d’une jeunesse qui se plaint de la situation générale du pays. Je fais partie de cette jeunesse. Mais aujourd’hui si je suis arrivé à me faire élire, et arrivé là où je suis c’est parce que, au-delà des défis qui étaient dans notre société, on a travaillé, on a tenu, on a avancé. La vérité est que nous vivons depuis des décennies dans un contexte d’abandon général, donc le message de jeunes qui est perçu là-dedans est un message de désespoir pour dire que Nini to sali te », a-t-il dit.

Il a par la suite donné sa compréhension globale sur le message qui est passé dans cette chanson.

« Mais en réalité, dans ma compréhension ceci ne veut pas dire « Totika Kosala » (Nous devons arrêter de faire, Ndlr), ça veut dire que ce n’est pas parce qu’on a fait hier, et que ça n’a pas marché qu’on ne doit plus faire demain. A un moment donné, par rapport au contexte du pays, si ça ne marche pas à droite il faut essayer à gauche, et vice-versa jusqu’à ce que ça marche, c’est qu’il ne faut jamais renoncer. Et je crois que c’est ça le message que nous devons adresser à notre jeunesse, d’ailleurs j’ai partagé le clip avec le premier ministre, et nous nous sommes sentis touchés comme autorités », a-t-il déclaré.

Signalons par ailleurs que depuis la sortie de la chanson « Nini Tosali te » du groupe MPR où le vécu quotidien de la population congolaise est retracé, plusieurs personnes ont réagi.
Certaines personnes pensent que cette chanson est venue au bon moment pour interpeller le pouvoir en place alors que les autres critiquent sévèrement cette chanson et pensent qu’elle devait être censurée.

Timohée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.