Beni : 22 morts dans 170 accidents de route enregistrés depuis Janvier 2021

Vingt-deux personnes ont été tuées dans les cent soixante-dix accidents de circulation routière enregistrés entre janvier et octobre dernier dans la ville Beni (Nord-Kivu), a révélé le commandant urbain de la police de circulation routière, le commissaire supérieur Célestin Lemby, vendredi 5 novembre.


Pour lui, la plupart de ces accidents ont une cause humaine. Il pointe notamment l’ignorance des usages et du code de la route, regrettant de ne pas pouvoir organiser pour le moment des séances de formation à l’intention des conducteurs de la ville. 

 « La situation de la circulation routière dans la ville de Beni n’est pas bonne. Etant donné que nous avons connu beaucoup d’accidents cette année par rapport à l’année qui venait de s’écoulée. On avait totalisé 115 accidents pour toute l’année. Mais déjà ici depuis le mois de janvier jusqu’au mois d’octobre dernier, on a déjà totalisé 170 cas d’accidents », a détaillé le commissaire supérieur Célestin Lemby 

Selon lui, l’augmentation de cas d’accidents est due surtout au mépris du code de la route. Mais, « jusque-là on n’a pas eu le go de la hiérarchie. On avait déjà introduit cette demande auprès de la hiérarchie. Si la hiérarchie nous répondait favorablement, nous sommes prêts pour faire la sensibilisation à fin que nous puissions mettre tous les conducteurs des engins roulants à la page », a-t-il poursuivi.  

Dans ces cas d’accidents, vingt-deux morts ont été enregistrés.
« C’est tellement beaucoup. La route au lieu d’être une voie de développement, ça constitue maintenant une voie pour pouvoir faire tuer les gens. Les conducteurs, ils doivent sauvegarder la vie des gens en roulant à la vitesse qui est recommandée par le code de la route. Surtout dans les grandes agglomérations, ils ne doivent pas dépasser 40 KM à l’heure », a conseillé le commissaire supérieur Lemby

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.