SANTÉ: 184 cas de décès depuis le début de l’epidemie de méningite à Tshopo

la province de Tshopo, a enregistré jusqu’au 30 septembre selon le statistique 184 cas de décès,par l’epidemie de méningite

Frappée par l’epidemie de méningite, depuis le mois d’août dernier, la province de Tshopo, a enregistré jusqu’au 30 septembre selon le statistique 184 cas de décès. Une situation inquiètante qui sévisse dans cette partie du pays.

En effet, le médecin chef de division provinciale de la santé, Dr Francis Baelongandi a affirmé via actualite.cd que ces décès sont dûs aux retards dans la prise en charge des malades par le gouvernement.

« La prise en charge en soi des cas a commencé au mois de septembre, avec la gratuité des médicaments. La majorité des décès sont communautaires. Nous n’avons plus autant de décès qu’au début de la maladie, et ça ne sera pas zéro décès dès le début, on y va progressivement. Et nous pouvons dire que le nombre de décès a sensiblement diminué (dimanche) nous n’avons enregistré que deux décès dans les communautés, qui ne sont pas arrivés à temps au centre de traitement », a-t-il dit lundi 4 octobre à ACTUALITE.CD

Cependant, une première stratégie mondiale pour l’éradication des épidémies de méningite bactérienne qui tue tous les ans environ 250 000 personnes avait été dévoilée, le mardi 28 septembre dernier par l’organisation mondiale de la santé en vue de stopper cette hémorragie des décès d’ici 2030.

Rappelons par ailleurs que cet épidémie de Méningite qui sévit dans la province de la Tshopo, dans le territoire de Banalia avait été déclaré au mois d’août dernier.

Nissi mbungu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.