EPST: Deux semaines après la rentrée toujours pas de cours aux écoles conventionnées !

C’est une rentrée scolaire compliquée voir même difficile pour cette année scolaire 2021-2022.

Alors que la rentrée scolaire avait débuté le lundi 04 octobre 2021, deux semaines après il n’y a toujours pas des activités scolaires organisées dans les écoles conventionnées catholiques, protestantes et même les écoles non-conventionnées.

La raison de cette situation est que les enseignants ont débrayé en unanimité avec le mouvement de grève lancé par l’association des syndicalistes des enseignants.

« Nous sommes lundi, mais il n’y a pas cours, les enseignants ne veulent pas enseigner certains ne sont même pas là. Et c’est pareil depuis le début de la rentrée. Nous ne faisons rien, nous sommes délaissés dans les salles de classe », a dit un élève d’une école conventionnée catholique de N’djili.

Cette situation est généralisée dans toutes écoles conventionnées catholiques, protestantes non-conventionnées de la RDC.
L’inquiétude est que le calendrier scolaire soit perturbé « Chez moi, les enseignants viennent mais ne sont pas prêts à tenir la craie si l’État ne prend pas en compte les revendications du banc syndical. Nous craignons que le calendrier scolaire puisse être perturbé car nous avons déjà perdu deux semaines. Les élèves ne viennent plus en masse et leur nombre diminue du jour au jour vu que les enseignants ne dispensent pas les leçons », a dit un préfet des études d’une école non-conventionnée de Matete.

Pour la mémoire, les enseignants ont lancé un mouvement de grève depuis le début du rentrée scolaire 2021-2022.
Ils demandent à l’État de respecter les accords de Bibwa qui visent à améliorer leurs salaires et de payer les nouvelles unités.
Et le ministre de l’Enseignement Primaire secondaire et technique Tony Mwaba a obtenu du conseil des ministres la signature de l’arrêté interministériel pour la reprise des des négociations avec le banc syndical.

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.