ENTRETIEN EXCLUSIF : « Le président de la République sera réélu en 2023 parce que son bilan est positif », David Leshwange!

Bruno David Leshwange Mbey président national du parti politique Union du Peuple pour le Développement (UDP) a accordé un entretien exclusif à la rédaction de SimCongo.net, ce lundi 18 octobre 2021.

Dans cet entretien, Bruno David Leshwange a répondu à plusieurs questions d’actualités.
Commençant par le sujet à chaud de l’entérinement de Dénis Kadima par l’Assemblée nationale, le président national de l’UDP a déclaré « Je crois que l’entérinement de Kadima c’est une bonne chose pour nous permettre d’avancer avec le processus électoral. Je ne ne vois pas pourquoi les gens ne veulent pas de Kadima.
Il a été choisi par les confessions religieuses et c’est logique qu’il soit entériné. Ceux qui pensent que Denis Kadima va organiser les élections dont le président de la République Félix Antoine Tshisekedi sortira vainqueur sont libres de penser et cela n’engage qu’eux-mêmes.
Les gens sont entrain de confondre, Kadima n’est pas un candidat du président de la République mais plutôt un choix des confessions religieuses ».

Répondant à la question sur la vision du chef de l’État, David Leshwange Mbey a fait entendre que « Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi a une très grande vision pour ce pays, celle de rendre la RDC une puissance économique. Si l’Union du Peuple pour le Développement a adhéré à l’Union sacrée c’est parce que nous partageons la vision du chef de l’État », avant d’ajouter « Je vais vous dire une chose en 2023, le président de la République sera réélu parce que son bilan est positif ».

En outre, David Leshwange Mbey s’est prononcé sur la perspective du parti politique qu’il dirige pour les élections de 2023 « Union du Peuple pour le développement membre de l’Union sacrée va compétir aux élections de 2023 dans le but de donner une majorité écrasante au président de la République que ce soit à l’Assemblée nationale ou provinciale.
Ceci permettra à ce que la primature puisse revenir au président de la République afin qu’il puisse bien régner ».

Pour la brûlante affaire du registre des appareils mobiles (RAM), le président de l’UDP n’a pas gardé sa langue à sa poche « Je crois que pour ce dossier, les autorités doivent bien réfléchir afin de supprimer cette renumeration RAM. Imaginez une maman vendeuse de pain mettre des unités pour appeler son mari parce que l’enfant est malade et sur le champ, RAM récupère ses unités, mais ce n’est pas normal » a-t-il dit d’un ton ferme.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.