CENI: Pas de compromis entre les chefs religieux, l’AN doit trancher !

Les chefs de confessions religieuses n’ont pas pû se mettre d’accord sur la désignation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante (CENI)

Les chefs de confessions religieuses n’ont pas pû se mettre d’accord sur la désignation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante (CENI), ce malgré, les 72 heures accordés par le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso.

Pas d’issue entre les confessions religieuses chargées de désigner les animateurs de la Ceni. Alors que le délai de 72 heures accordé par le président de l’AN Christopher Mboso a expiré, hier lundi 04 octobre 2021, les confessions religieuses ne sont pas parvenues à trouver un consensus sur le nom du candidat président de la Ceni.

Samedi dernier à la réouverture des travaux des confessions religieuses dans le cadre de délai dit de dernière chance, les lignes n’avaient pas bougé. Le groupe des six confessions religieuses avait réitéré sa position face au tandem CENCO-ECC.
Ce groupe de six confessions religieuses affirme avoir choisi Denis Kadima comme leur candidat au poste du président de la CENI, une décision rejetée par le groupe de deux confessions religieuses (Cenco et ECC).

Face à cette situation l’Assemblée nationale doit départager les huit confessions religieuses pour éviter le retard déjà constaté sur les prochaines échéances électorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.