CENI: CLC, FCC, ECIDÉ projettent des actions des grandes envergures !

Le dossier de la commission électorale nationale indépendante (CENI) continue à diviser la classe politique congolaise et prend de plus en plus une tournure inquiétante.

Le Comité Laïc de Coordination, Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila, Engagement pour la Citoyenneté et le Développement de Martin Fayulu ont signé ce dimanche 24 octobre une déclaration politique pour annoncer des actions citoyennes en vue de s’opposer à la mise en place des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), par Félix Tshisekedi à l’issue d’un processus entaché d’irrégularité.

«Dans l’intérêt supérieur de la Nation et pour sauver les acquis de la démocratie malgré nos différences, décidons d’unir nos forces en vue d’obtenir par tous les moyens légaux l’adoption consensuelle d’une loi organique sur la CENI et d’une loi électorale pour l’organisation des élections crédibles, libres, transparentes, inclusives et apaisées en 2023, conformément à notre constitution; réaffirmons que le blocage et la crise actuels sont le fait du pouvoir en place qui refuse l’indépendance de la CENI et veut prendre toute une Nation en otage. Affirmons que le consensus constitue la seule et unique voie pour restaurer la confiance entre les acteurs et éviter l’implosion du pays » ont déclaré ces forces politiques et citoyennes.

En effet, par la même occasion, ces forces politiques projettent « des grandes actions citoyennes à travers toute l’étendue du pays pour exiger l’indépendance, la dépolitisation et la non instrumentalisation de la CENI en vue des élections crédibles, libres, transparentes, inclusives et apaisées ».

Signalons par ailleurs que Ensemble pour la République de Moïse Katumbi a aussi pour sa part dénoncé la mise en place de la CENI au terme d’un processus qualifié de « cafouillage ».

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.