CENI/ Réforme de la loi électorale : Le CALCC, MILAPRO, la coalition Lamuka, le FCC promettent incessamment une communication sur l’organisation éventuelle des manifestations publiques.

Le jeudi 28 avril 2022, le Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo (CALCC), le Ministère des laïcs protestants (MILAPRO), la coalition Lamuka, le Front commun pour le Congo (FCC), et d’autres forces politiques et sociales, réunis au sein du « Bloc patriotique », ont repris leurs activités.

Leur première rencontre a tourné autour du processus électoral au pays.

Ils disent soutenir un consensus dans un cadre paritaire au sujet de la réforme de la loi électorale et promettent incessamment une communication sur l’organisation éventuelle des manifestations publiques.

 » Le bloc patriotique a repris officiellement avec les rencontres. Je pense que bientôt il y aura une grande communication. Hier, on a tenu une réunion avec les camarades, nous avons réfléchi ensemble sur le problème du processus électoral. Il faut sauver le pays. Nous devrions amener le pouvoir à comprendre le danger que court le pays. Il faut amener les gens à se mettre d’accord « , a déclaré, Jean Bosco Lalo, Président du CALCC.

Depuis le début de l’examen de la proposition de loi électorale à l’Assemblée nationale, des appels à un dialogue en vue d’un consensus autour de la réforme de cette loi se multiplient notamment de la part du FCC dont la majorité de députés refusent jusque-là de prendre part à la plénière. Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, insiste, quant à lui, que tout se fera dans le cadre institutionnel et pas en dehors.

Rédaction de Simcongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *