Société : ARPTC met Vodacom en garde !

l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications du Congo (ARPTC) a mis en garde la société de télécommunication Vodacom.

l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications du Congo (ARPTC) a mis en garde la société de télécommunication Vodacom suite à ses surfacturations des frais du Registre des Appareils Mobiles (RAM) chez certains de ses abonnés.

Dans une lettre adressée à la société Vodacom le 22 octobre 2021, ARPTC qui travaille en collaboration avec le ministère des postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC), a demandé à Vodacom de rembourser les montants indûment prélevés aux utilisateurs concernés dans les 24h et d’envoyer un message d’excuse à ses abonnés victimes de cette surfacturation.

Pour l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications du Congo, Vodacom doit considérer ce courrier comme un dernier avertissement avant que ne tombe sur lui des sanctions. Aussi, lit-on dans le même document, l’ARPTC attend de cette société, avant la fin de cette semaine, les preuves de remboursement des frais « indûment ponctionnés ».

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.