Politique : Delly Sesanga suggère la réduction du train de vie des institutions !

Delly Sesanga président du parti politique Envol, a suggéré que pouvoir en place de réduire le train de vie des institutions

Delly Sesanga président du parti politique Envol, a suggéré que pouvoir en place de réduire le train de vie des institutions.

Dans une correspondance rendue public ce lundi 22 novembre, Delly Sesanga a d’abord commencé par demander la réduction du train de vie de l’Assemblée nationale et Sénat.

« Les charges des rémunérations de l’Assemblée nationale et du Sénat représentent respectivement 74 210 735 USD USD et 31 355 041 USD. Le rôle du Parlement est primordial dans la mise en œuvre du plan de réduction du train de vie des institutions. Sans l’implication du Parlement, le poids moral fera défaut pour un redéploiement budgétaire volontariste. C’est lui qui vote les lois. C’est pourquoi, j’ai toujours sollicité de l’Assemblée nationale, qu’elle s’engage dans cette voie de l’exemplarité en divisant par deux la charge de rémunération pour dégager une économie de 36 805 367 USD..au budget des rémunérations, s’ajoute celui du fonctionnement qui se monte à 122 783 587 USD pour l’Assemblée nationale et 57 657 989 USD pour le Sénat », a-t-il écrit.

Avant de poursuivre :

« Ces importantes dotations, souvent gérées dans une grande opacité des bureaux des chambres, peuvent être réduites de moitié soit une économie sur les frais de fonctionnement de 90 220 788 USD. Les membres de bureau des chambres devraient prêcher par l’exemple. L’économie réalisée sur ces crédits représente aux alentours de 127 026 155 USD. Sur les recettes publiques additionnelles dégagées sur 2022, l’Assemblée nationale et le Sénat devraient renoncer à toute augmentation de leurs crédits », a-t-il recommandé.

Rappelons par ailleurs que plusieurs acteurs politiques y compris ceux de la société civile demandent la réduction du train de vie des institutions de la République afin de dégager un budget qui peut permettre de subventionner et augmenter les salaires des fonctionnaires de l’état.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.