EPST: Toujours pas des cours dans plusieurs écoles de Kinshasa ce lundi 01 novembre !

Les cours n’ont pas repris normalement dans plusieurs écoles de Kinshasa, ce lundi 01 novembre 2021

Les cours n’ont pas repris normalement dans plusieurs écoles de Kinshasa, ce lundi 01 novembre 2021, ce malgré, la suspension de la grève du banc syndical des enseignants de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST).

Plusieurs élèves qui se sont rendus, ce lundi 01 novembre, aux écoles dans le but d’étudier ont été déçus de constater que les activités scolaires n’ont toujours pas repris.

« Nous sommes venus ce matin à l’école mais il n’y a pas d’activités. Les professeurs ne sont pas là, les salles de classe sont toujours fermées. C’est-à-dire que la grève continue toujours, nous sommes très déçus. Nous, nous voulons étudier mais depuis la rentrée scolaire nous allons sans pour autant être enseignés », a déclaré un élève d’une école catholique de N’djili rencontré en cours de route entrain de regagner son domicile.

Les parents qui ont accompagné leurs enfants à l’école ce matin n’ont pas caché leur déception face à cette situation.

« Nous avons suivi à la télé, radio, partout que la grève a été suspendue par le banc syndical malheureusement ce matin j’ai accompagné mon enfant à l’école et il n’y a toujours pas cours, d’ailleurs les professeurs ne sont pas là, les bureaux sont fermés. Je ne sais pas à quand le gouvernement trouvera une solution à cette histoire car nos enfants restent ce dernier temps à la maison sans rien faire », a affirmé un parent.

En effet, quelques syndicalistes des écoles catholiques continuent à affirmer qu’ils ne reconnaissent pas la suspension de la grève aux écoles, ce malgré la déclaration faite par le banc syndical des enseignants à Mbwela Lodge à Kisantu dans le province du Kongo Central le weekend dernier.

Signalons par ailleurs que le gouvernement congolais et le banc syndical des enseignants sont en pleine négociation à Mbwela Lodge pour trouver une solution sur les problèmes de la gratuité de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST).

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.