EPST: Le siège du SYNECAT à Kinshasa saccagé !

Le siège du SYNECAT a été saccagé, le lundi 01 novembre 2021, à Kinshasa

Le siège du Syndicat National des Enseignants du Congo (Synecat), a été saccagé, dans l’après midi du lundi 01 novembre, à Kinshasa.

Selon Jean Bosco Puna Puna secrétaire général de Synecat, ce sont les inciviques proches de l’UDPS qui sont à la base de cet acte.

« Notre siège a été vandalisé en pleine assemblée générale. Un groupe non autrement identifié mais qui est très proche de l’UDPS que les enseignants ont identifié. Il y a des blessés, il y a des biens qu’on a emportés, toute la sonorisation. Il y a toutes les chaises qu’on a cassées. C’était vraiment une incursion une véritable surprise. Nous n’avons jamais vécu ces choses même en plein temps de la dictature, on n’a jamais vu ça », a-t-il affirmé.

Jean Bosco Puna Puna a demandé par ailleurs au gouvernement d’ouvrir une enquête sérieuse afin de mettre la main sur ces inciviques.

« Le SYNECAT et la synergie exige que le gouvernement puissent ouvrir des enquêtes afin qu’on comprenne effectivement quels sont les auteurs matériels et intellectuels de ces incidents. C’est bien dommage. Nous avons trois bléssés pour aujourd’hui, les dégâts ne sont pas très considérables mais l’acte est là et puis l’acte que vous posez, vous savez qu’un siège, une permanence de Syndicat, elle est inviolable. C’est bien dommage lorsque nous parlons qu’on vienne violer un siège d’un syndicat », a-t-il déclaré.

Il a signalé par la même occasion que ce n’est pas pour la première fois que ce genre d’acte soit commis. La semaine dernière, un enseignant membre de Synecat a été aussi brutalisé par les inciviques proches de l’UDPS.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.