Enquête/Congo Hold-up: « Pourquoi une coalition des médias et ONG pour ces investigations? », Néhémie Mwilanya.

Plusieurs médias internationaux et ONG ont dévoilé les résultats de leurs enquêtes sur l’affaire Congo Hold-up exposant le camp de Joseph Kabila, le vendredi 20 novembre 2021

Selon cette enquête, des membres de la famille de l’ancien président Joseph Kabila et certains de ses associés les plus proches ont pu mettre la main, avec la complicité de la BGFI, sur au moins 138 millions de dollars des caisses de l’État. C’est l’équivalent de 250 000 années de salaire moyen en RDC.

En effet, Néhémie Mwilanya, ancien directeur de cabinet du président honoraire Joseph Kabila et député national, s’est dans un tweet, interrogé sur la crédibilité de cette enquête.

« Des interrogations légitimes sur « Congo hold-up ». Pourquoi une coalition des médias et ONG pour ces investigations ? Pourquoi rattacher à tout prix les structures en cause, pourtant autonomes, à la personne de Kabila ? Faut-il à tout prix enterrer l’homme et son héritage ? », s’interroge-t-il.

Signalons par ailleurs que Barbara Nzimbi, chargée de communication de Joseph Kabila a, à travers un communiqué, dénoncé le fait que l’image et le nom du Président de la République Honoraire sont utilisés abusivement comme produit d’appel pour tenter de crédibiliser cette démarche médiatique dont l’opportunité est questionnable.

Timohée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.