Elim.Qatar 2022: La CAF évite la polémique, et exige la VAR pour les barrages !

La confédération africaine de football (CAF) a exigé l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) pour le tour des barrages des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022

Les dix pays qualifiés pour le tour des barrages des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 zone Afrique s’apprête à s’affronter au mois de mars 2022 pour les 5 places qualificatives.

En effet, dans le soucis d’éviter la polémique constatée après certains matchs des phases de groupe, la confédération africaine de football association (CAF) a exigé la mise en place de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) lors du tour des barrages.

L’instance africaine de football compte couper donc l’herbe sous les possibles contestations des sélections quant aux résultats des matchs, et veut jouer la carte de la transparence pour éviter les polémiques nées lors des matchs de la Ligue des champions d’Afrique et la Coupe de la Confédération.

De ce fait, tous les pays africains barragistes qui n’ont pas le moyen de se doter de cette technologie seront aidés financièrement par la CAF pour en avoir.

Pour la mémoire, 10 pays sont donc qualifiés au tour des barrages où ils vont se rencontrer en aller et retour au mois de Mars 2022 après le tirage au sort de la FIFA qui sera effectué le samedi 18 décembre 2021.
Il s’agit du Sénégal, Algérie, Maroc, RDC, Egypte, Tunisie, Ghana, Nigeria, Mali et Cameroun.

Timohée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.