Affaire RDC-BÉNIN : Le verdict de la FIFA attendu aujourd’hui !

C’est le jour-J du verdict de la FIFA sur l’affaire RDC-BÉNIN qui a défrayé la chronique quelques heures après la victoire de la RDC face au Bénin (2-0), le dimanche 14 novembre 2021 à Kinshasa

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) va rendre public son verdict sur la fameuse affaire de nombre des changements qui oppose le Bénin contre la RDC, ce mardi 23 novembre 2021.

Ayant réceptionné la plainte de la fédération béninoise sur ce dossier le 15 novembre, la FIFA a informé, à travers une correspondance adressée à la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) et Fédération Béninoise de Football (FBF), le 17 novembre que la plainte du Bénin sera soumise à un membre de la commission disciplinaire le mardi 23 novembre, envue de l’examiner et décider conformément à l’article 14 alinéa 9 du règlement de la coupe du monde de la FIFA 2022 compétition préliminaire ainsi qu’aux articles 46 et 54 du code disciplinaire de la FIFA.

En effet, la FIFA avait par la même occasion demandé à la Fecofa de fournir si possible tout commentaire sur cette accusation avant le 20 novembre.

« …Au vu de ce qui précède la Fecofa a la possibilité de fournir au secrétariat de la commission de discipline de la FIFA tout commentaire qu’elle juge appropriée sur la réclamation subventionnée le cas échéant au plutard le 20 novembre 2021 ainsi que tout document jugé nécessaire », peut-on lire sur cette correspondance.

Pour raison d’éclairage, la FIFA avait tenu à informer qu’elle va statuer sur cette réclamation en utilisant le dossier à sa possession en référence de l’article 20 du code de football.

Pour la mémoire, lors du match RDC-BENIN, le sélectionneur Hector Cuper a effectué quatre changements en seconde période, ce qui est aujourd’hui autorisé, mais l’a fait sur quatre périodes distinctes (Kayembe est entré à la 63e, Bakambu à la 74e, Muleka à la 84e et Kayamba à la 90e), alors que la FIFA n’en accorde que trois au maximum pour effectuer les remplacements (au nombre de cinq maximum).
Une situation que le Bénin juge comme violation grave des règlements en vigueur de la FIFA de la part de la RDC et demande sa disqualification.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.