Affaire prostitution de chinois à Kinshasa : 11 personnes dont 10 chinois condamnées !

La justice congolaise a condamné 11 personnes dont 10 chinois dans l’affaire du proxénétisme qui défraye la chronique depuis le début de la semaine

La justice congolaise a condamné 11 personnes dont 10 chinois dans l’affaire du proxénétisme qui défraye la chronique depuis le début de la semaine.

10 chinois dont l’âge varie entre 30 à 42 ans et un congolais ont été condamnés par le tribunal de grande instance de Kinshasa, le jeudi 18 novembre 2021.

Ces personnes sont poursuivies pour proxénétisme, trafic des personnes à des fins sexuelles, séjour illégal sur le sol Congolais et faux et usage faux.

D’abord les deux sujets chinois à savoir : Ye Jing Parc et Lili Bin, reconnus coupables des actes de proxénétisme et trafic des personnes à des fins sexuelles, ont écopé de 10 ans et 3 mois de servitude pénale.

Ensuite, 8 autres chinois condamnés pour séjour irrégulier à une amande de 1.000 dollars américains chacun.

Et enfin, monsieur Bula Bwakard, chef de division aux affaires étrangères qui est d’ailleurs le seul citoyen congolais dans cette affaire a été condamné à 10 ans de servitude pénale pour faux et usage de faux.

Par la même occasion, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, siégeant au premier degré, a acquitté 22 chinois.

Pour la mémoire, la police nationale congolaise a réussi à mettre la main sur un réseau des prostituées chinoises au nombre de 21 et leurs clients , le lundi 15 novembre 2021, à Gombe précisément dans l’ancienne résidence de la chaîne de télévision Télé 50 se trouvant dans l’avenue mandariniers.
À en croire les informations, ces prostituées chinoises sont venues sans papier de la Chine en RDC dans le but de satisfaire les appétits sexuels de résidants chinois en RDC et quelques congolais assoiffés et obsédés par sexe.
Elles travaillaient pour le compte d’un réseau de traite des personnes à Kinshasa. Un réseau constitué des hommes et des femmes qui œuvrent dans la gestion des annonces, location des appartements, sécurité des filles, recrutement des prostituées chinoises.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.