Affaire Congo Uld-up: Patrick Muyaya pas du tout surpris de voir de telles révélations contre BGFI Bank !

Les réactions fusent de partout après la révélation des résultats de l’enquête de plusieurs médias internationaux et ONG sur l’affaire Congo Hold-up exposant le camp de Joseph Kabila, le vendredi 20 novembre 2021

Selon cette enquête, l’ancien président Joseph Kabila et certains de ses associés ont pu mettre la main, avec la complicité de la BGFI Bank, sur au moins 138 millions de dollars des caisses de l’État. C’est l’équivalent de 250 000 années de salaire moyen en RDC.

En effet, Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement et ministre de la communication et médias s’est prononcé, le lundi 22 novembre 2021 sur cette affaire.

Dans une conférence de presse organisée, dans l’enceinte de la télévision nationale ( RTNC) sur la tenue prochaine à Kinshasa du DRC Africa business forum, Patrick Muyaya a profité de cette occasion pour mettre son point de vue dans l’affaire Congo Hold-up.

Pour lui, ce n’est pas une surprise de voir de telles révélations sur la banque BGFI Bank et signale par ailleurs que cette banque s’était engagée à rembourser l’argent détourné de l’État congolais il y a quelques mois.

« Des faits ont été reconnus par la banque précitée ; des discussions entre l’Inspection générale des Finances, la Banque centrale du Congo et la BGFI banque ont abouti à un accord dans lequel la banque d’origine gabonaise s’est engagée à rembourser une somme d’environ 43 millions de dollars sur des faits de malversations qui datent d’il y a plus de deux ans », a-t-il déclaré .

Il a par la même occasion révélé qu’il y a un autre volet de l’affaire concernant cette même banque qui est déjà au Parquet général à travers la saisine de la ministre de la Justice, le 20 novembre dernier pour l’ouverture d’une enquête à des fins de poursuite. Les personnes qui sont concernées seront invitées pour répondre de leurs actes.

Timohée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.