SOCIÉTÉ-MATADI: Une marche des cambistes étouffée !

Ce mercredi 13 octobre, les ambistes de Matadi chef-lieu de la province du Kongo-Central ont été empêchés par les éléments de la police nationale de manifester contre l’insécurité auquelle ils font face ces derniers jours.

Ce mercredi 13 octobre, les ambistes de Matadi chef-lieu de la province du Kongo-Central ont été empêchés par les éléments de la police nationale de manifester contre l’insécurité auquelle ils font face ces derniers jours.

Prévue ce mercredi de rond-point Coca-Cola dans la commune de Matadi au gouvernorat provincial en ville basse, la marche des cambistes n’a plus eu lieu, elle a été empêchée par la police qui, par la même occasion, s’est servi des gaz lacrymogènes pour dispenser les manifestants qui étaient munis des calicots portant plusieurs messages.

Selon la police, ces changeurs n’ont pas reçu l’autorisation de l’autorité urbaine pour manifester à ce jour. Par ailleurs une délégation des cambistes a été reçue par le gouverneur ad intérim Justin Luemba au gouvernorat.

Signalons que depuis maintenant plusieurs semaines, les cambistes de la ville portuaire de Matadi sont victimes des braquages et attaques à main armée qui ont déjà occasionné l’assassinat de l’un d’eux.
Le 06 du mois encours monsieur Désiré Lefenya qui exerçait son activité au quartier Kinkanda a été abattu par des personnes à mains armées, dans son domicile au quartier Nkala-Nkala vers 19 heures.

Henock Bituatua Ngoyi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.