SÉCURITÉ : 8 rebelles tués à Beni !

Huit rebelles maï-maï ont trouvé la mort, le samedi 10 octobre 2021 suite à un contre-attaque des FARDC, a annoncé l’armée congolaise. Les faits se sont produits dans le village de Makungwe, à plus au moins six kilomètres à l’Est d’Isale, dans la chefferie des Bashu, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Huit rebelles maï-maï ont trouvé la mort, le samedi 10 octobre 2021 suite à un contre-attaque des FARDC, a annoncé l’armée congolaise. Les faits se sont produits dans le village de Makungwe, à plus au moins six kilomètres à l’Est d’Isale, dans la chefferie des Bashu, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

À en croire le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1, les miliciens maï-maï avait essayé d’attaquer l’armée congolaise.
Ayant été visés, les assaillants ont subi un contre-attaque de l’armée congolaise qui a occasionné huit morts dans le rang des rebelles et un autre a été grièvement blessé puis plusieurs lances récupérées.

C’est la énième attaque que l’armée attribue aux miliciens maï-maï à Bashu, après celle qui s’était soldée par la mort de six personnes dont le gardien de la coutume à Kathendere.

Timothée Yebe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.