Politique : « L’ambition est d’avoir une CENI forte et non un président de la Ceni fort », JP Bemba.

Jean Pierre Bemba Gombo est sorti de son silence sur la question de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Jean Pierre Bemba Gombo est sorti de son silence à travers un communiqué de presse sur la question de la commission électorale nationale indépendante (CENI), ce vendredi 29 octobre 2021.

Selon lui, malgré le manque de consensus dans le choix du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) par les confessions religieuses, il est toujours possible que la République puisse avoir des élections libres, transparentes et apaisées, et exhorte les uns et les autres de privilégier l’intérêt national.

« Il est possible de renforcer la loi électorale en permettant la publication des résultats de chaque bureaux de vote dès la fin des scrutins », a dit le président du MLC.

Pour Jean-Pierre Bemba, le fait d’avoir un représentant au bureau de la CENI ne garantit pas la victoire électorale et en même temps, le fait de ne pas en avoir ne renvoi pas non plus à un échec programmé au scrutin.

« L’ambition est d’avoir une CENI forte et non un président de la Ceni fort », a martelé l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo.

« Je souscris pour le renforcement de l’observation électorale nationale et internationale, tel qu’exprimé dans la déclaration conjointe de 18 pays de la communauté internationale le 26 octobre 2021, et les encourage à accompagner le processus électoral en RDC en vue de garantir la publication transparente des résultats conformément à la loi, reflétant exactement le choix du peuple à tous les niveaux », conclut Jean-Pierre Bemba.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.