ÉDUCATION/EPST: Tony Mwaba: « Au moment où nous parlons, aucune grève peut être justifiée »

Le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Tony Mwaba ne trouve pas la légalité dans le mouvement de grève lancée par les écoles conventionnées.

Devant une délégation d’enseignants venus lui prouver son soutien pour la pérennisation de la gratuité de l’enseignement de base, ce lundi matin au lieu de son travail, Tony Mwaba a reconnu le droit qu’ont les enseignants de grever tout en fistigeant la façon dont ces écoles s’en sert.

Bien que surpris par la visite de cette délégation, le ministre de l’EPST a saisi l’occasion pour appeler les enseignants à la prudence et leur demander de ne pas tomber à la manipulation de selon lui ceux qui combattent la gratuité de l’enseignement. Il a déclaré : « Je constate que ceux qui mobilisent les enseignants à aller en grève ne sont même enseignants. Il y a même des personnes qui sont de l’EPST(….) Le vrai problème c’est le combat contre la gratuité »

Tony Mwaba a par la suite démontré la procédure légale à suivre pour lancer un moment de grève.

« Je n’ai pas reçu un cahier des charges des catholiques. J’ai plutôt reçu celui de l’intersyndicale. S’il y a un mouvement de revendication qui doit aboutir à la grève, cela droit passer par l’intersyndicale » a-t-il dit.

Henock Bituatua Ngoyi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.