Dossier RAM: « Le gouvernement mettra tout en œuvre pour apporter des solutions idoines au cris de detress des compatriotes » (Augustin Kibasa Maliba)

Comme annoncé, le ministre des postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communion, Augustin Kibasa Maliba était de nouveau devant les députés nationaux, ce mercredi 13 octobre, à l’Assemblée Nationale pour répondre aux questions des elus au sujet de la taxe de Registre des Appareils Mobils (RAM).

Comme annoncé, le ministre des postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communion, Augustin Kibasa Maliba était de nouveau devant les députés nationaux, ce mercredi 13 octobre, à l’Assemblée Nationale pour répondre aux questions des elus au sujet de la taxe de Registre des Appareils Mobils (RAM).

Alors que l’option de la suppression de ladite taxe semblait être l’issue plausible dans ce dossier aujourd’hui à l’hémicycle, cette idée n’a pas été prise en compte à la plénière de ce mercredi, après la défense faite par le ministre Kibasa qui souhaite que la question soit discutée au conseil des ministres.

« En vertu du parallélisme de compétence, je me suis fait le devoir de saisir le gouvernement compte-tenu de la question de la mise en œuvre du RAM qui a été d’ailleurs discutée et décidée en conseil des ministres » a-t-il dit dans son intervention, avant de promettre des « solutions idoines » qui viendront du gouvernement.

Sur ce fait, le débat a quitté l’Assemblée nationale pour le gouvernement qui dans les prochains jours devra trouver les résolutions à ce dossier devenu un problème qui tourmente la population.

Pour mémoire, cette question orale avec débat adressée au ministre Augustin Kibasa était l’œuvre du député Claude Misare.

Henock Bituatua Ngoyi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.