CENI : Corneille Nangaa a passé le flambeau à Denis Kadima !

Comme prévu, la remise et reprise entre Denis Kadima et Corneille Nangaa, a eu lieu ce vendredi 29 octobre 2021.

La remise et reprise entre Denis Kadima président entrant et Corneille Nangaa président sortant de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) a eu lieu, ce vendredi 29 octobre 2021 au siège de la Ceni à Gombe.

Cette remise et reprise est intervenue 48 heures après la prestation de serment de la nouvelle équipe de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) composée de 12 membres sur les 15 possibles devant la Cour constitutionnelle.

En effet, Denis Kadima le nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) s’est exprimé devant la presse à l’issue de cette cérémonie de remise et reprise.

« Il ne reste que approximativement deux ans. Nous n’avons pas d’autres choix que de nous retrousser les manches.
Nous sommes déterminés à travailler pour les élections dans les délais constitutionnels. La CENI doit investir dans ses ressources humaines. Nous remercions l’équipe du président Nangaa. Nous comptons sur tous les agents pour avoir des élections crédibles. Mon équipe et moi, s’engage à associer toutes les parties prenantes en amont et en aval de sorte que le processus ne reste pas l’oeuvre de la seule CENI mais quel soit le résultat partagé par nous tous», a-t-il dit.

Signalons par ailleurs que jusqu’à présent trois postes réservés à l’opposition sont restés vacants (2ème vice-présidence, Questure et un membre de la plénière). L’opposition dénonce la manière dont le processus s’est déroulé dans un cafouillage dans le seul but de mettre en place une commission électorale nationale indépendante aux ordres. Ensemble pour la République via ses groupes parlementaires MS-G7 et AMK et Alliés a également dénoncé la même chose et n’a pas désigné officiellement ses délégués à la CENI.

Timothée Yebe/SIMCONGO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.